Séances 2019

Séance du 19 octobre 2019 à Poligny

Compte-rendu par la Présidente Annie Gay

Une bonne séance où le public est venu nombreux. Une belle réception, au salon d’honneur de l’Hôtel de ville, en présence du maire et de son adjointe à la culture. Un accueil chaleureux à Mouthier-le-Vieillard par « l’Association de sauvegarde de Mouthier-le-Vieillard ».

Résumés par les auteurs de leurs exposés

J.THEUROT 

POLIGNY A L’APOGEE DU PRINCIPAT DE MARGUERITE DE FRANCE   

d’après le compte d’Huguenin Marcerat de Salins, trésorier du bailliage d’Aval et de Dole de la Saint-Michel 1380 à la Saint-Michel 1381

« Après notre étude sur Poligny et sa châtellenie  à l’avènement d’Eudes IV (1332-1333), le compte utilisé permet de faire un tableau partiel de la ville presque au terme du principat de Marguerite de France (1361-1882). Il est d’abord une mémoire puisqu’il fournit des données utiles à la connaissance du destin de Poligny en des temps troublés dans les années 1333-1340, puisqu’il évoque des destructions temps des guerres d’Eudes IV, puis d’autres sous Philippe de Rouvres, avant 1361, en prévision de l’arrivée des Compagnies, enfin l’incendie qui eut lieu au lendemain de la Toussaint 1370 qui détruisit nombre de maisons. Surtout il permet une approche de cette ville du domaine comtal, relevant du bailliage d’Aval et de Dole, en 1380-1381. Les recettes générales concernant Poligny, les missions ou dépenses consacrées au château, aux halles, fours et moulins, maisons de la princesse, permettent de saisir le personnel administratif, certains aspects de la vie économique, dont les acteurs des chantiers, les grands chantiers d’alors (les halles surtout), la mise en valeur du vignoble, activité fondamentale. Cette réflexion, ce portrait partiel, suggère l’intérêt d’une étude plus approfondie entre le principat de Philippe de Rouvres et l’avènement des grands ducs d’Occident, sans oublier le pendant religieux qui n’est pas abordé ici »

Antoine SEIGLE-FERRAND

enseignant d’Histoire-Géographie,  diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon en Histoire et Archéologie Médiévales

Visite de Notre-Dame de Mouthier-le-Vieillard

« Se plonger dans l’histoire de l’église Notre-Dame de Mouthier-le-Viellard renvoie en réalité à une triple rencontre. D’abord c’est un lieu, une place, l’ancien centre-ville de Poligny, le premier Poligny en somme ; de même, c’est une chapelle devenue prieuré avec l’achat par l’Abbé de Baume- les-Messieurs de cet espace en 1083, nous plongeant ainsi dans ce réseau clunisien, l’Ecclesia cluniensis ; enfin par ses sculptures, ses modifications architecturales, elle se révèle être un concentré, ou une métaphore de l’histoire comtoise et polinoise, faite de réussites individuelles et collectives, de moments de rayonnement et d’influence mais aussi de violentes destructions. C’est finalement les trois axes que je suivrais durant cette visite… »

Fermer le menu